• Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Blog

STRATER CONSULTING SAS  |  102, Avenue des Champs Elysées F-75008 PARIS   |  +00 33 (0)1 74 90 03 98   |  Contact courriel

Filière bois : le déficit commercial sur un an s’établit à 5,9 milliards d’euros

02/11/2017

| Publié par

Paris, 2 novembre 2017 - Entre juillet 2016 et juin 2017, le déficit commercial de la filière bois s’établit à 5,9 milliards d’euros (soit 9,5% du déficit de la balance commerciale de la France), en légère baisse sur un an (- 0,7 %). Les importations atteignent 15,4 milliards d’euros (+ 0,5 %) tandis que les exportations s’établissent à 9,5 milliards d’euros (+ 1,3 %).

 

 

 

Le déficit commercial des sciages se réduit grâce à une hausse des exportations de sciages de chêne.

 

Les échanges sont importants dans le secteur des pâtes de bois, des papiers et des cartons qui génère à lui seul 64 % des exportations et 53 % des importations. Le déficit commercial de ce secteur (- 2,2 milliards d'euros) se réduit de 8,3 %. Il devient légèrement inférieur à celui des meubles et sièges en bois (- 2,3 milliards d'euros) qui se dégrade légèrement par rapport à l’année précédente, dans un contexte de hausse des importations. Le déficit des produits du travail mécanique du bois (- 0,9 milliard d'euros) s’accentue également, avec une hausse des importations plus marquée que celle des exportations (respectivement + 5,2 % et + 1,4 %). A l’inverse, le déficit commercial des sciages se réduit de 4,5 % grâce à une hausse des exportations de sciages de chêne. Après une légère baisse, l’excédent commercial des bois ronds augmente de 2,5% confirmant la demande extérieure de matière première feuillue.

 

 

Les importations de bois ronds de conifères progressent, l’excédent commercial des bois ronds de feuillus tempérés repart à la hausse

 

Le solde commercial des bois ronds, matière première de la filière bois, reste excédentaire à 166 millions d’euros, en hausse de 2,5% après deux années de baisse. Les exportations (303 millions d’euros) et les importations (137 millions d’euros) augmentent respectivement de + 2,1 % et de + 1,5 %. L’excédent commercial des bois ronds de feuillus tempérés repart à la hausse (+ 10,9 %), sous l’effet conjugué de la hausse des exportations (+ 7,5 %) et de la baisse des importations (- 13,4 %).

 

A l’inverse, l’excédent commercial des bois ronds de conifères se réduit de moitié, principalement du fait de la forte hausse des importations (+ 29 %) pour répondre à la demande nationale en bois de construction. Les bois ronds sont surtout exportés en Belgique (29 %), en Italie (16 %) et en Allemagne (14 %) tandis que les importations proviennent principalement d’Allemagne (19 %) de Belgique (15 %) et d’Espagne (13 %). Les bois tropicaux sont importés majoritairement de république démocratique du Congo (30 %) et du Congo (22 %).

 

Téléchargez l'intégralité du point de conjoncture Source AGRESTE 

 

 

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Partagez sur Linkedin
Please reload

Posts à l'affiche

Enquête nationale de la construction bois : Une période difficile pour le secteur mais de belles évolutions en perspective

June 6, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents